Mission et mandats
Équipe
Conseil d'administration
PARE
Devenez membre!
PCSA
Protection et mise en valeur
Sensibilisation
Trousses éducatives
Acquisition de connaissances
Nettoyages des milieux naturels
ZICO de Sept-Îles
Cap Ferré
Petit Havre de Matamec
Astragale de Robbins
Marais salé, phase I
Restauration du Marais Salé, Phase II
Guide ZICO
Documentaire vidéo sur la morue
Érosion des berges
Recueil sur le capelan
Contamination de l'eau
Véhicules Hors Route (VHR)
Changements climatiques (primaire)
Changements climatiques (secondaire)
Cap Ferré
Le littoral
Portrait des outils pédagogiques sur la Côte-Nord
Capelan
Lac Salé de Baie-Johan-Beetz
Habitat littoraux
Route bleue
Réseau d’Observateurs du Capelan
Île Grande Basque
Nettoyage intégral
Restauration du dépotoir à Anticosti
Présentation générale
L'archipel des Sept Îles
La baie des Sept Îles
La plaine Checkley
La Route des oiseaux
Accueil  >  La ZICO de Sept-Îles  >  La plaine Checkley
La plaine Checkley: fascinantes tourbières!

 

 

 

 
La plaine Checkley

© ZIPCNG

La plaine Checkley est une tourbière de 344 hectares située au nord-ouest de la Pointe-Noire, à l’angle de la route 138 et du chemin de la Pointe-Noire. Cette tourbière est une digne représentante du groupe des tourbières ombrotrophes du littoral nord-côtier.

 

Les tourbières sont des milieux humides généralement marquées par l’excès d’eau, le manque d’oxygène et l’acidité du milieu. Leur formation est déterminée par trois facteurs essentiels :

 

  • l’évapotranspiration
  • les précipitations
  • le climat

 

Ces écosystèmes particuliers se développent lorsque les apports d’eaux sont supérieurs à l’évapotranspiration des plantes, et que la matière organique s’accumule plus qu’elle ne se décompose. C’est ce qui génère la fameuse tourbe.

 

Au cours de leur très longue évolution, l’accumulation de la matière végétale devient telle qu’elle arrive à colmater les entrées et les sorties; l’eau de surface ne peut alors plus circuler. Ceci fait dévier les eaux de drainage, elles qui fournissaient jusqu’alors éléments nutritifs et oxygène. Progressivement, le milieu s’appauvrit et s’acidifie. C’est ce qu’on appelle l’ombrotrophication d’une tourbière. Lorsqu’une tourbière devient ombrotrophe, ses seuls apports en eaux et en éléments nutritifs proviennent des précipitations atmosphériques!

 

L’ombrotrophication affecte aussi la communauté végétale : au cours de l’entourbement, les racines des plantes pionnières se voient progressivement séparées du sol minéral. Les conditions changeantes deviennent aussi de plus en plus impropres à leur survie. Ceci provoque un remplacement graduel des espèces, et les sphaignes, des espèces de mousse alors favorisées, prennent le pas.

 

Les Sphaignes sont la clé du développement et du maintien des conditions acides des tourbières ombrotrophes, car ces plantes, dites « acidophiles », prospèrent lorsque le pH est faible et que le milieu est pauvre. En plus de favoriser le maintien de l’acidité, elles poussent par le haut et se décomposent par la base. La présence des sphaignes, prédominante dans la plaine Checkley, accentue donc l’accumulation du tapis de tourbe et limite la décomposition de la litière.

 

 

Pauvres, les tourbières?!

 

 
Drosera à feuilles rondes

© A. Pérot/ ZIPCNG

Les conditions acides, le manque d’oxygène et la pénurie d’éléments nutritifs sont des raisons pour lesquelles les tourbières ombrotrophes sont classées parmi les écosystèmes les plus pauvres de la planète. Mais, attention, « pauvre » est loin de signifier « sans valeur »! Ces conditions de vie particulières favorisent la présence de plantes qui développent des adaptations spectaculaires pour bien vivre dans ce milieu. Les plantes carnivores comme la sarracénie pourpre et le droséra à feuilles rondes en sont de bons exemples. Elles ont développé la capacité d’attirer, de capturer et de digérer les insectes pour pallier les déficits en éléments minéraux du sol tourbeux.

 

 

Les tourbières sont aussi un lieu de prédilection pour les oiseaux; dans bien des cas, elles accueillent des espèces qui sont souvent rares ailleurs. Tout comme la paruline à couronne rousse, certaines espèces d'oiseaux et de plantes se rencontrent presque uniquement dans les tourbières. La plaine Checkley ne fait pas exception en la matière, et serait possiblement fréquentée par le quiscale rouilleux, une espèce désignée préoccupante au Canada. Elle est aussi un milieu très convoité par plus d’une vingtaine d’autres espèces d’oiseaux migrateurs ou nicheurs, dont le canard noir, le canard pilet, la sarcelle d’hiver, le busard Saint-Martin, le garrot à œil d’or et le bruant des prés. Son lac de huit hectares est une formidable halte migratoire pour la sauvagine, qui s’y arrête en grand nombre.

 

 
Paruline à couronne rousse

© C.Buidin

En plus d’abriter de nombreuses espèces fauniques et floristiques spécialisées, les bienfaits des tourbières sont multiples. Par exemple, en accumulant la tourbe, ces écosystèmes emmagasinent d’importantes quantités de carbone. Elles sont ce qu’on appelle communément des puits de carbone. Les tourbières sont aussi de formidables régulateurs hydriques: en période de fortes précipitations ou de crues, elles arrivent à filtrer, ralentir et retenir une grande partie d’eau, diminuant les inondations, alors qu’en période sèche, elles peuvent relâcher cette même eau. La perturbation de ces habitats entraine donc une perte écologique non négligeable d’autant plus que la formation d’une tourbière peut prendre jusqu’à 10 000 ans!

COMMUNIQUÉ  Sept-Îles, le 30 octobre 2017 – En septembre dernier, dans le cadre du cours Évolution et diversité du vivant offert dans les programmes Sciences de la nature et Science (anglophone...
DEVENEZ UN CITOYEN SCIENTIFIQUE AVEC LE ECAPELAN.CA    Les capelans sont l’une des espèces-clés de la région de l’Atlantique, les baleines et oiseaux de mer dépendant d’eux pour se nourrir...
PLATEFORME CITOYENNE SUR L’ÉTAT DE SANTÉ DES HABITATS CÔTIERS DU SAINT-LAURENT     © ZIP Sud-de-l'Estuaire                       Rimouski, le 6 juin 2017. Le Comité ZIP d...
Le jeudi 19 novembre 2015, la population de Sept-Îles est conviée à participer à une consultation publique sur le plan d'action gouvernemental sur les hydrocarbures. L'événement s'inscrit dans ...
  Soirée "Apéro et contes" à Gallix© ZIPCNG Le Comité ZIP Côte-Nord du Golfe invite la population de Sept-Îles à sa soirée apéro et contes : .  Nous vous convions à cette soiré...
Le Comité ZIP Côte-Nord du Golfe vous invite cordialement à son assemblée générale annuelle (AGA), qui aura lieu le jeudi 28 mai à 18h30 dans les locaux du Comité ZIP, au 406 avenue Arnaud, ...
Ce site web a été réalisé grâce à la participation financière de :